les années de formation

Les années de Formation

(Sources : Mémorial Maréchal Leclerc de Hauteclocque, Musée Jean Moulin, Mairie de Paris)

Philippe de Hauteclocque grandit au sein d'une famille nombreuse, chrétienne, aux traditions patriotiques très ancrées, qui a payé un lourd tribut à la guerre 1914-1918 (ses deux oncles officiers sont tués dès l'automne 1914). Le 22 novembre 1902, Philippe de Hauteclocque voit le jour au château de Belloy Saint-Léonard en Picardie. Il est le cinquième des six enfants du compte Adrien de Hauteclocque et de Marie-Thérèse de Waziers. Cette famille de noblesse terrienne, qui a donné des soldats de haut rang, est enracinée en terre d'Artois depuis le XIIIe siècle. Philippe connaît une enfance heureuse près d'un grand-père historien et archéologue, deux oncles officiers, un père gentilhomme campagnard et une mère pieuse et très attentionnée. Jusqu'à l'âge de 13 ans, il a reçu l'instruction de ses parents et de ses soeurs. Il entre, comme pensionnaire en 4e au collège de la Providence tenu par les jésuites à Amiens. Elève studieux et brillant, il souffre néanmoins de la séparation d'avec ses parents. Après son baccalauréat, il choisit la carrière militaire et prépare le concours d'entrée à Saint-Cyr où il choisit la cavalerie sans être un cavalier de concours. De Hauteclocque sorti cinquième de la promotion " Metz et Strasbourg ". Ces années de jeunesse révèlent sa personnalité : il est exigeant avec lui-même, doté d'énergie, de volonté et de persévérance.