L'artisan de la 2e DB

11. l'artisan de la 2e DB

(Sources : Mémorial Maréchal Leclerc de hauteclocque, Musée Jean Moulin, Mairie de Paris)

Créée le 24 août 1943, la 2e DB (division blindée) est constituée d'hommes et de femmes venant d'horizons multiples, d'opinions politiques et religieuses diverses. Aux Français libres d'origine se joignent des spahis d'Egypte, des compagnies de chars reconstituées en Angleterre, des unités entières d'Afrique du Nord (12e régiment de chasseurs d'Afrique, 12e régiment de cuirassiers), une unité de fusiliers marins, deux groupes d'artillerie. Des volontaires sont venus de nombreux points du monde, des évadés de France par l'Espagne (près de 3 000), des Corses, des prisonniers de guerre évadés par la Russie, des Alsaciens-Lorrains, des hommes du Corps Franc d'Afrique, des républicains espagnols, des quakers, objecteurs de conscience qui intègrent le bataillon médical. Des femmes, venant des Etats-Unis avec leurs ambulances, forment le groupe Rochambeau, en souvenir de l'aide du général français lors de la guerre d'indépendance américaine, et des Marinettes, conductrices appartenant à la marine française. 3 600 soldats originaires d'Afrique noire, d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient, illustrent l'importance de la contribution de l'Empire à la libération de la France. Fin avril 1944, la 2e DB (environ 15 000 hommes) est acheminée dans le sud de l'Angleterre où sont concentrées les troupes alliées (Américains, Anglais, Canadiens, Polonais, Belges, Néerlandais, Tchécoslovaques). Tous ces hommes se préparent à débarquer en France. Lors d'une prise d'armes, à Dalton Hall, le 3 juillet 1944, le général Koenig remet leurs drapeaux aux unités et Leclerc fait distribuer à chacun l'insigne de la 2e Division blindée.