Nicolas ROUMIANTZOFF-PACHKEVITCH

Nicolas ROUMIANTZOFF - PACHKEVITCH, (Ianovaka, Russie, 9 mai 1906 - Paris, 15 avril 1988)

 

Orphelin, il quitte la Russie avec sa grand-mère après la Révolution russe en 1917. En 1924, il entre à Saint-Cyr en qualité d'élève étranger. Il sert au Levant, au Maroc et en Syrie Il participe à la campagne de 1940 au sein du 97e groupe de reconnaissance divisionnaire. Lord Gort, commandant du corps expéditionnaire britannique lui décerne la Distinghished Service Order pour ses faits d'armes en juin 1940. Il a été naturalisé français en juin 1939. Après l'Armistice, il est affecté au Maroc au 1er REC d'où il tente de rejoindre les FFL en passant par la zone espagnole. Arrêté en mars 1941, il réussit à s'évader en gagnant  Tanger avec l'aide de la Résistance locale. En Grande-Bretagne, il signe son engagement dans les FFL, le 1er décembre. Nommé capitaine, affecté à l'état-major du général de Gaulle, puis à la Colonne Volante, il participe aux combats d'El-Alamein (nov. 1942), puis à la campagne de Tunisie où il résiste vaillamment à l'attaque des forces de Rommel le 6 mars à l'Oued Gragour ce qui lui vaut la Croix de Compagnon de la Libération. A la formation de la 2e DB, il est chef d'escadrons au 1er Régiment de Spahis Marocains. Il participe à la  campagne de France et termine comme chef d'état-major de la 10e Division en janvier 1945. Après guerre, il exerce divers commandements outre-mer et à l'étranger. Promu général de brigade, il est grand officier de la Légion d'Honneur.

 

Christine Levisse-Touze et Colonel Maurice Courdesses