Marcel BIZIEN

Marcel BIZIEN (Pleben, Finistère, 21 avril 1921 - Paris, 25 août 1944)

 

Passé par l'Espagne et le Portugal, il gagne l'Angleterre pour s'engager dans les Forces françaises libres le 22 juillet 1941. Affecté le 1er décembre à l'escadron mixte du capitaine Branet, il est détaché avec son unité auprès de la 5e Division blindée canadienne. Il rejoint la 2e Division Française Libre en Tripolitaine et le 501e Régiment de Chars de Combat de la 2e  DB en formation à Témara (Maroc). Sergent, Bizien devient chef de char et c'est sur le "Douaumont" qu'il éperonne un Panther allemand, place de la Concorde, lors des combats de la Libération de Paris le 25 août 1944. Il réussit à sortir de son char et lance une grenade sur le blindé allemand. Au moment où il essaie d'arracher son Sherman à l'épave fumante du Panther, il reçoit une balle dans la nuque. Il est cité à l'ordre de l'armée pour son acte de courage : la Croix de Guerre avec palme et la  médaille militaire lui sont décernées à titre posthume.

 

Christine Levisse-Touze et Colonel Maurice Courdesses