Louis DIO

Louis DIO, (Vannes, 14 oct. 1908 - Toulon, 15 juin 1994) 

  

A sa sortie de Saint-Cyr à 20 ans, il choisit les troupes coloniales. Il occupe différents postes outre-mer. En 1938, il commande une Cie du groupe nomade du Tibesti au Tchad. En avril 1940, il est envoyé d'abord à Fort-Lamy, puis à Douala (Cameroun) pour former une compagnie de renfort pour la métropole. Refusant l'armistice, le capitaine Dio se place le 26 août avec son unité sous les ordres de Leclerc, facilitant le ralliement du Cameroun. Il est de toutes les campagnes de la colonne Leclerc : le Gabon (novembre 40), Koufra (1er mars 1941), Le Fezzan (41-42), la Tunisie où il est un précieux conseiller pour Leclerc. Promu colonel en juin 1943, il commande le Régiment de Marche du Tchad et un groupement tactique de la 2e DB (GTD) durant toute la campagne de France et d'Allemagne. Il succède à Leclerc à la tête de la 2e DB. Le 22 juin 1945, il est promu général de brigade à 37 ans. Il assure ensuite différents commandements outre-mer (AOF) avant de terminer sa carrière à Paris comme inspecteur général de l'Armée de Terre. Il est fait général d'armée en novembre 1965. Il est Grand Croix de la Légion d'Honneur et Compagnon de la Libération.

 

Christine Levisse-Touze et Colonel Maurice Courdesses