Joseph PUTZ

PUTZ Joseph, ( Bruxelles, 24 avril 1895 - Grussenheim, 28 janv.1945)

 

Pour sa combativité pendant la Grande Guerre, il obtient quatre citations et la Légion d'Honneur. Gazé, il finit la guerre au 507e régiment de chars de combat. Placé dans les cadres de réserve, lieutenant en 1919 et capitaine en 1934. En 1936, épousant la cause des républicains espagnols, il s'engage dans les Brigades internationales. A  la tête d'une brigade puis d'une division, il combat à Teruel, à Madrid et à Guadalajara. Il suit le repli de l'Armée Républicaine en Afrique du Nord où il est mobilisé en 1939 puis démobilisé à l'armistice. Il reprend ses activités professionnelles. Le 25 déc. 1942, il est volontaire pour reprendre le combat au sein du Corps franc d'Afrique avec lequel il combat en Tunisie. Au moment de l'intégration de cette unité au sein du Régiment de Marche du Tchad, il prend la tête du troisième Bataillon composé en majorité d'éléments du Corps Franc, dont des Espagnols. Il participe à la campagne de Normandie, à la Libération de Paris et de Strasbourg. Lors de l'attaque de Grussenheim devant Colmar, il est tué le 28 janvier 1945. Il est fait Compagnon de la Libération le 24 mars 1945.

 

Christine Levisse-Touze et Colonel Maurice Courdesses