Augustin DERICBOURG

Augustin DERICBOURG, (7 nov. 1919 - Chevilly-la-Rue, 24 août 1944)

 

Il participe à la campagne de Syrie (juin 1941) avec les FFL et à celle de Tunisie avec la Force "L". Il est adjudant-chef à l'escadron du PC avant de la 2e DB, au sein de laquelle il combat en Normandie. Aux portes de Paris le 24 août 1944, il se porte volontaire pour ramener dans la capitale le lieutenant Petit-Leroy, envoyé par le délégué militaire national Chaban-Delmas pour signaler les menaces allemandes de destruction et à qui le général Leclerc a confié une sommation au général von Choltitz, commandant du Gross Paris. Pris dans une embuscade à Chevilly-la-Rue, Dericbourg riposte à la mitrailleuse. Grièvement blessé, il continue à tirer jusqu'à l'épuisement de ses munitions. Il est tué avec Petit-Leroy. Il reçoit une troisième citation à l'Ordre de l'armée à titre posthume. Il est titulaire de la médaille militaire et de la Croix de guerre avec deux palmes.

 

Christine Levisse-Touze et Colonel Maurice Courdesses