Albert ZIMMER

Albert ZIMMER (12 juil.1922 -  Strasbourg, 23 nov.1944)

 

Il s'évade d'Alsace le 14 juillet 1941 pour échapper au travail forcé allemand et rejoint après bien des aventures, la 2e DB en formation au Maroc. Affecté au 501e  RCC, il est nommé maréchal des logis. Il est un des premiers à entrer dans Paris le 25 août. Il se porte volontaire pour saisir le pont de Kehl à la sortie de Strasbourg le 23 novembre 1944 : mission hautement symbolique pour lui que la libération de la capitale d'Alsace. Il est tué dans la tourelle de son char à quelques mètres de son village natal La Wantzenau. Il n'a pu réaliser le voeu pour lequel il avait obtenu une permission : embrasser sa mère. La médaille militaire lui est attribuée à titre posthume.  

 

Christine Levisse-Touze et Colonel Maurice Courdesses