Ordre du jour du 7 mars 1941

(Sources : Mémorial Leclerc de Hauteclocque, Musée Jean Moulin, Mairie de Paris)

ORDRE DU JOUR

 

Le 2 mars à 6 heures, les couleurs françaises montaient sur le Fort El Tag, conquis sur l'ennemi après dix jours de combat.

Par cette victoire, le régiment de Tirailleurs sénégalais du Tchad montrait à tous que la France n'est pas vaincue et que son armée est résolue à lutter jusqu'à la victoire finale.

L'importance de ce fait d'armes sera vivement ressentie par nos camarades de combat d'abord, par nos alliés ensuite, enfin par nos compatriotes demeurés sous le joug de l'ennemi, ou lâchement résignés à la défaite.

Le premier devoir est de remercier tous ceux qui ont permis ce succès.

Je m'incline devant les tombes du caporal-chef et des tirailleurs qui ont donné leur vie pour la patrie.

Je remercie le chef de bataillon DIO, les lieutenants ARNAUD et CORLU, les sergents-chefs BOURRE, BRIARD, GRISELLY et HABELT, le caporal-chef, les soldats DERALT et ULRICH, les caporaux BOULBOGOL et KOSSIBAI, les tirailleurs ASSOUM, GOMAI, GLERE, KLADOM, TETAINA et TOUGOUNGAR, qui ont versé leur sang devant KOUFRA.

Je félicite les officiers, sous-officiers et soldats dont l'attitude a été particulièrement remarquée au cours du combat.

Je remercie tous les militaires qui ont pris part à l'opération et ont supporté la fatigue.

Je remercie le personnel de la place de LARGEAU, de la portion centrale du régiment et de l'Intendance, qui ont permis au ravitaillement de fonctionner dans des conditions très satisfaisantes.

Je remercie les conducteurs civils qui ont assuré la bonne exécution de tous les transports.

Que ce premier succès soit pour tous un encouragement, dans la lutte que nous avons engagée et que nous mènerons jusqu'au  bout.

 

LARGEAU, le 7 mars 1941

Le colonel LECLERC

Commandant le régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad.