Lettre de Leclerc du 21 Octobre 1942 aux colonels du Gabon, Cameroun, Tchad...

(Sources : Mémorial Leclerc de Hauteclocque, Musée Jean Moulin, Mairie de Paris)

Brazzaville le 21 Octobre 1942  

Le Général Leclerc, Commandant Supérieur des Forces de l'Afrique Française Libre

A Monsieur les colonels du Tchad

Cameroun

Oubangui

Gabon

Forces Nationales

Commandant Bton Pool

Archives

 

 

J'ai vu le 27 Octobre 1942, à son passage à Brazzaville, Monsieur Blondi, qui était ministre de France à Sofia, il y a encore un mois et demi.

Après avoir servi loyalement le Gouvernement de Vichy pendant deux ans, il vient de se rallier au Général de Gaulle.

Ses déclarations sont particulièrement intéressantes du fait de sa situation, puisqu'il recevait encore il y a deux mois, les ordres les plus secrets du Gouvernement de Vichy et qu'il était parfaitement au courant de la situation en France.

Il est du Nord, semble d'un naturel très calme et pondéré.

Voici les parties les plus intéressantes de ses déclarations :

Situation en France : le maréchal Pétain et par le fait même son Gouvernement ont été respectés et loyalement obéi par une grande partie de la Nation dans les mois qui suivirent l'Armistice. Leur autorité n'a cessé de décroître, surtout depuis quelques mois. Les allemands s'en rendent parfaitement compte et, en fait actuellement en France, il n'y a plus que deux choses : l'Autorité allemande d'une part, l'Opinion publique de l'autre.

On ne parle plus du mot " collaboration " (ces déclarations semblent corroborées par les émeutes survenues depuis à Lyon).

La haine du Boche ne cesse d'augmenter et rallie maintenant à peu près l'unanimité de la Nation.

Indiquer une proportion de gaullistes semble difficile. Il y en a partout et beaucoup.

Dans l'action du général de Gaulle, ce qui soulève littéralement l'enthousiasme de tous les Français, ce sont les opérations militaires, si réduites soient-elles, car elles effacent l'humiliation nationale (ceci est encourageant pour nous : prendre un poste italien, si peu important soit-il soutient le moral  des Français).

La marine constitue toujours le principal pilier de la servitude allemande. C'est ainsi qu'à Sofia, l'attaché naval français était personna grata auprès des autorités allemandes et avait ses entrées libres dans tous les bureaux du Commandement naval allemand, très important à Sofia (Mer Noire, Mer Egée,...).

Consignes de Vichy concernant les évènements possibles à venir : Vichy donne comme consigne à ses subordonnés de se ranger du côté de celui qui gagnera, mais le plus tard possible, " 5 minutes avant la fin " (texte de la directive de Vichy).

Opinions des neutres : ceux-ci sont convaincus, presque plus que nous, que l'Allemagne ne peut plus gagner la guerre et que la machine allemande s'est usée en Russie.

Conclusion personnelle : ces déclarations ne peuvent que nous encourager car elles semblent prouver que si certaines actions, même alliées, n'ont pas encore compris le problème français, les Français eux l'ont, dans leur ensemble, bien compris.

En outre, cette déclaration faite par un fonctionnaire civil, diplomate de carrière, nous prouve bien que le point capital de notre Mouvement c'est l'effort de guerre, et n'est pas à perdre de vue dans les difficultés quotidiennes avec certaines autorités.

Brazzaville le 21 Octobre 1942

Le Général Leclerc, commandant Supérieur

Des Forces de l'Afrique Française Libre

 

Leclerc.